yoo-seung-jun

La justice interdit à Yoo Seung Jun de revenir en Corée du Sud après qu’il ait évité son service militaire

La justice a tranché, Yoo Seung Jun n’a toujours pas le droit de retourner en Corée du Sud.

Yoo Seung Jun était l’un des plus grands chanteurs Coréens, ayant notamment réussi à vendre plus de 5 millions d’albums en Corée du Sud, avant que sa carrière ne s’arrête brutalement en 2002. Il a plus tard repris ses activités en Chine, surtout en tant qu’acteur.

En 2002, le jeune homme avait obtenu la nationalité Américaine à trois mois du début de son service militaire afin d’éviter d’aller à l’armée. Il avait d’ailleurs profité d’un concert au Japon pour prendre la direction des Etats-Unis et en prendre la nationalité. La Corée du Sud l’avait purement et simplement banni de ses frontières à l’époque, lui interdisant de remettre les pieds sur le sol Coréen. Il y a peu, cette histoire a fait du bruit à nouveau, puisque Yoo Seung Jun a porté plainte en 2015 contre le Consulat Coréen.

Yoo Seung Jun avait porté plainte contre l’ambassade Coréenne qui lui refusait un visa pour rentrer en Corée du Sud. Dans sa plainte, il revenait également sur l’affaire de 2002, expliquant qu’il avait pris la nationalité Américaine pour des raisons économiques uniquement. Ce 30 Septembre, la Cour Administrative de Séoul a jugé l’affaire.

Après délibérations, la Cour a déclaré : « Nous avons jugé que le plaintif a obtenu la nationalité Américaine afin d’éviter de faire son service militaire. Le plaintif jouissait d’une grande popularité et avait une grande influence sur la jeunesse Coréenne. Alors qu’il avait dit à plusieurs reprises qu’il ne fuirait pas ses responsabilités et son devoir, il est revenu sur ses mots. Si nous venions à lui permettre de revenir en Corée et de reprendre des activités dans le monde du divertissement, nous manquerions de respect aux hommes et femmes qui sacrifient énormément de choses pour servir dans nos forces armées, et ça pourrait avoir un effet désastreux sur les jeunes générations. »

Le communiqué se termine sur ces mots : « Maintenir la loi et l’ordre social est plus important que les intérêts personnels d’un individu. »

Source : Nate

4 réflexions sur “La justice interdit à Yoo Seung Jun de revenir en Corée du Sud après qu’il ait évité son service militaire

  1. La Corée n’a jamais plaisanté avec le sujet du service militaire et le chanteur le savait, comme n’importe quel coréen. Je peux comprendre que ce ne soit pas cool en soit de devoir le faire, mais il faut aussi tenir compte de la situation du pays et de la menace proche qu’est sa jumelle du Nord. Je ne comprends même pas comment il a espéré une seule seconde avoir gain de cause en attaquant le consulat… Tant qu’il y aura un danger, le service militaire obligatoire ne s’arrêtera pas. En France c’était tout aussi mal vu et puni à l’époque où on en avait un. Et quand on voit que les attaques de terroristes peuvent arriver n’importe où, il vaut mieux rester prudent.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s